Organisation des Primaires Citoyennes à Epinay-sous-Sénart: le Maire fait la sourde oreille

communique

Organisation des Primaires Citoyennes à Epinay-sous-Sénart: le Maire fait la sourde oreille

Depuis plusieurs semaines maintenant, le Maire d’Epinay-sous-Sénart, Georges Pujals, fait la sourde oreille et ne répond à aucune de nos sollicitations pour l’organisation des Primaires Citoyennes dans sa commune.

Le 3 novembre dernier, notre première demande de prêt de deux salles est restée sans réponse.

Le 9 décembre, notre courrier sollicitant le même traitement entre les Primaires de la Droite et du Centre et celles de la Gauche, est lui aussi resté lettre morte.

Pourtant, lors du dernier Conseil municipal, Georges Pujals s’était engagé à ne favoriser aucune des deux primaires.

Deux poids, deux mesures ?

Nous en sommes en droit de nous poser la question au regard des moyens déployés par le service communication et les services techniques d’Epinay-sous-Sénart pour l’organisation des Primaires de la droite en novembre dernier : encart dans le SpinoMag, article sur le site de la ville, fléchage des bureaux de vote par les agents municipaux… Autant de moyens que nous aurions apprécié voir mis en œuvre pour les Primaires Citoyennes de la Gauche et des Ecologistes.

Si les Maires n’ont aucune obligation d’accepter l’organisation de Primaires partisanes dans leurs communes, ils sont néanmoins tenus de faire preuve d’équité, particulièrement quand ils ont fait preuve de zèle dans celle des Primaires de la Droite et du Centre.

La Fédération de l’Essonne du Parti socialiste condamne fermement l’attitude de Georges Pujals et exige que des moyens similaires soient mis à la disposition de l’organisation de nos Primaires Citoyennes en janvier prochain.

Par conséquent, elle se réserve le droit de saisir la Haute Autorité des Primaires de la Droite et du Centre et n’exclut pas un recours auprès du Tribunal Administratif et de la Préfecture de l’Essonne.