En Essonne, encourageons le commerce à taille humaine et créons de l’emploi

En Essonne, encourageons le commerce à taille humaine et créons de l’emploi

Logo-evry-centre-essonne

Le commerce est l’un des secteurs économiques où l’on crée le plus de nouveaux établissements, en particulier sur notre territoire essonnien. En 2012, le taux de création dans ce secteur a été de 18,60% dans l’agglomération Evry Centre Essonne et 15,92% dans le reste de l’Essonne. En 2011 par exemple, dans les six communes de notre agglomération, 236 établissements (commerces et réparation) ont vu le jour, 164 sous forme d’entreprises individuelles, dont une majorité avec le statut d’auto-entrepreneur (147).

Par ailleurs, face à des consommateurs désireux de consommer moins mais mieux, les commerces de proximité jouent la carte de la qualité mais aussi des relations humaines. Un argument de poids face à la concurrence des grandes surfaces et d’internet. Nous devons entretenir le commerce de proximité.

La chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne a publié en mai dernier une analyse du secteur du commerce. Premier constat : la moyenne des dépenses annuelles des Essonniens est près de 15% plus élevée que celle des autres Français, en particulier pour l’équipement de la personne, la santé et les services (pharmacie, blanchisserie-teinturerie, coiffure-beauté, réparations non automobiles…). De facto, les dépenses annuelles par foyer s’élèvent à 28.122 euros, en tête des autres départements franciliens, à l’exception des Yvelines.

Pour ouvrir son petit commerce dans notre département de l’Essonne, une étude de marché, un financement, choix du statut social, recherche de locaux, il existe de nombreux organismes pour écouter, conseiller ou orienter :

– Le réseau Cree91 (cree91.com). Il fédère les opérateurs de la création et de la reprise d’entreprise en Essonne.

– Le service économique de chaque commune, qui permet de s’informer sur les locaux disponibles, les autorisations nécessaires avant de s’implanter, d’effectuer les travaux…

– La direction du développement économique de l’agglomération Evry Centre Essonne : pour connaître les avantages relatifs au dispositif zone franche urbaine (exonérations de charges sociales, d’impôts) et bénéficier d’un accompagnement lorsqu’on implante un commerce dans certains quartiers.

– La chambre de commerce et d’industrie et la chambre des métiers et de l’artisanat. Pour des renseignements et démarches à accomplir pour créer un commerce, des informations dans les domaines juridique, fiscal, social… Ils apportent un accompagnement individuel et proposent des formations gratuites ou payantes à la création d’entreprise. essonne.cci.fr

– L’Agence pour l’économie en Essonne : elle aide les entrepreneurs dans leur parcours de création. Infos : essonne-developpement.com

– L’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) qui apporte son soutien aux créateurs d’entreprise qui n’ont pas accès au crédit bancaire. Elle s’adresse particulièrement aux personnes exclues du monde de travail : sans emploi, allocataires du RSA, salariés précaires. Les jeunes issus de milieux modestes bénéficient d’une attention spéciale.

Il existe encore bien d’autres organismes dans le département, pour l’accompagnement dans la création d’entreprise et créer son emploi, afin d’inverser la courbe du chômage, contribuant ainsi dans la vision du changement.

Bertrand Kissangou
Délégué Fédéral PS au Commerce et l’Artisanat.