Projet de loi Blanquer : les socialistes d’Ile-de-France aux côtés du monde éducatif !

Projet de loi Blanquer : les socialistes d’Ile-de-France aux côtés du monde éducatif !

Les socialistes d’Ile-de-France se joindront aux acteurs de l’éducation qui manifesteront samedi, place du Panthéon, contre le projet de loi pour « une école de la confiance ».

Alors qu’il devait s’articuler autour de l’obligation d’instruction ramenée à 3 ans, ce projet de loi est devenu, au fur et à mesure de ses évolutions, un texte qui va bouleverser le fonctionnement de notre système éducatif.

Nous nous inquiétons de la création des établissements publics des savoirs fondamentaux et du sort réservé aux directeurs d’école.

La fin de l’évaluation indépendante des politiques éducatives, avec la suppression du CNESCO, est une ineptie.

Les cadeaux financiers pour l’école privée affaibliront, quant à eux, l’école républicaine et grèveront les budgets des collectivités locales.

Ce projet de loi confirme que le Président Macron, son gouvernement et son Ministre ne font pas confiance au monde enseignant. Ils méprisent les parents d’élèves légitimement inquiets et prouvent une fois de plus qu’ils sont hermétiques à tout dialogue social.

Le Parti socialiste rappelle qu’il fait de l’éducation sa priorité afin de garantir le droit à la réussite pour tous les élèves.

C’est le sens de l’action que mènent nos parlementaires, à l’Assemblée nationale et au Sénat, pour s’opposer et proposer. C’est l’ambition que nous avons toujours portée quand les Français nous ont confié des responsabilités, tant nationalement que localement.

Nadège Azzaz, Présidente du groupe Ensemble Île-de-France au Conseil Régional – Jacques Chesnais, Premier secrétaire fédéral des Yvelines – Rémi Féraud, Sénateur Premier secrétaire fédéral de Paris – Emmanuel Grégoire, Président du groupe socialistes et divers gauche à la Métropole du Grand Paris – Jean-Pierre Guerin, Premier secrétaire fédéral de Seine-et-Marne – Xavier Iacovelli, Sénateur, Premier secrétaire fédéral des Hauts-de-Seine – Jonathan Kienzlen, Premier secrétaire fédéral du Val-de-Marne – Mathieu Monot, Premier secrétaire fédéral de la Seine-Saint-Denis – David Ros, Premier secrétaire fédéral de l’Essonne – Rachid Temal, Sénateur, Premier secrétaire fédéral du Val-d’Oise.