Résultats des élections européennes : communiqué de presse de Carlos Da Silva

Résultats des élections européennes : communiqué de presse de Carlos Da Silva

Retrouvez ci-après le communiqué de presse de Carlos Da Silva, premier secrétaire fédéral et porte-parole du Parti socialiste.

 

Résultats des élections européennes : L’Europe doit regagner le cœur des Français, le Parti socialiste y prendra toute sa part  

En Essonne comme partout en France, les résultats du scrutin de ce jour pour désigner nos députés au Parlement européen constituent un séisme pour l’ensemble des partis républicains de notre pays. Avec une abstention à 57% et un Front national largement en tête devant l’UMP et le Parti socialiste, ces élections constituent à nouveau, après la lourde défaite de la gauche aux élections municipales, un message très clair de défiance et de déception des Français vis-à-vis de l’Europe dans son fonctionnement actuel.

D’après les premiers résultats, le Front national serait en tête dans la très grande majorité des bureaux de vote de Corbeil-Essonnes, deuxième ville de l’Essonne et grande ville populaire. C’est avec une grande affliction que je reçois ces nouvelles.

Incapable de former une coalition susceptible de peser au Parlement européen, à moins de s’allier à des partis plus extrémistes encore, le Front national restera, malgré sa victoire, incapable de changer l’Europe comme il l’a promis aux Français tout au long de cette campagne. Il ne faut cependant pas minimiser le score qu’il engrange ce soir, et ce qu’il signifie.

A la tête, depuis près de deux mois, d’un gouvernement de combat au service de la réussite de la France, le Premier ministre a très clairement entendu la colère exprimée par le peuple aujourd’hui dans les urnes. Plus que jamais au travail, lui et ses ministres continueront de se battre pour l’emploi, la compétitivité et la croissance tout en préservant notre modèle social.

Au Parlement européen, il faudra, pour les députés socialistes, sociaux-démocrates et progressistes, se battre plus farouchement encore, face aux conservateurs mais aussi aux extrémistes, europhobes, voire xénophobes, pour relancer et réorienter la construction d’une Union européenne plus sociale, qui garantisse l’égalité entre ses citoyens, qui protège leurs libertés individuelles et œuvre pour la prospérité et la paix.

C’est le rôle que doit s’assigner le Parti socialiste ; je m’engage, dès maintenant, à veiller à ce qu’il mène ce combat chaque jour, en Essonne et partout en France.

 

Carlos Da Silva